instrumentation et monitoring 

Services > Références > Structures > Des pendules itmsol au Panthéon

Des pendules itmsol au Panthéon

Le 26 mars 1851 le Prince Bonaparte, futur Napoléon III, demanda à Léon Foucault de faire pour la première fois en public la démonstration que la terre tournait.

Foucault imagina alors l’installation à Paris, au Panthéon, du célèbre pendule qui porte son nom. Pourquoi au Panthéon ? Parce que la coupole de l'ancienne Eglise Sainte Geneviève, le chef-d’œuvre de Soufflot devenu Temple des grands hommes à la Révolution Française, culmine à 67 m

Bientôt 4 pendules itmsol , commandés par le groupe Ginger, encadreront la fameuse expérience de Foucault. Cependant leur objet sera bien différent puisqu’ils serviront à surveiller les mouvements du bâtiment qui depuis 1778 souffre de différents désordres. La base de ces pendules sera immergée dans un bain d’huile pour assurer l’immobilité du câble dont les positions seront lues par quatre tables de mesures automatiques. L’inclinaison des structures architectoniques sera ainsi surveillée avec une précision de l’ordre du centième de degrés.